Sinistrose ou Blues du Dimanche soir:-(

Les dimanches soir sont souvent susceptibles de créer chez bon nombre de personnes une sensation de mal-être. Ce mal être est même conceptualisé : Le blues du dimanche soir. Il n'est pas purement français car il touche toute de même la population internationale. 50% de la population française est touchée et presque 70% des habitants aux Etats-Unis. Mais cela ne rassure pas, n'est-ce pas.

Au delà de la statistique, cette sensation émotionnelle négative suscite à l'intérieur de toute personne une réaction physiologique : l'acidose. Cette acidose crée une acidité dans le sang, donc une altération du PH du sang dans le corps.


Avec le temps, si cette acidité demeure, cela enclenche tout un ensemble de maux : état dépressif, rhumatismes, ostéoporose, bronchites, fatigue chronique, migraines, troubles du sommeil, etc...


Mais comment changer cette dynamique ?

Une première chose à faire est d'accepter la sensation désagréable émotionnelle et du corps. La fuir ou la nier, c'est la laisser doucement continuer son processus à l'intérieur de vous.


Accepter est le premier pas vers la guérison : votre réparation. Vous pourrez ainsi mettre une place au sein de votre famille, votre petit environnement social, des conditions plus agréables que d'accoutumée pour profiter des dernières heures de ce week-end (un jeu de société, un filme regardé ensemble, un repas vite fait bien fait mais enivrant et emoustillant. Car au delà, du retour vers du stress, le travail, vous oubliez que vous êtes encore en week-end. Etre dans ce mal être, c'est sans vous en rendre compte être déjà dans l'ancipation du lendemain = En dissociation totale avec votre famille et avec ce que vous êtes en train de faire dans l'instant.


Le deuxième pas consiste à vous recentrer et travailler sur votre respiration. Savez-vous que la respiration participe à créer une mélodie du bien-être à l'intérieur de vous ;-) Elle participe à l'homéostasie : Processus de régulation de l'organisme qui maintient toutes les constantes du milie intérieur.

Travailler sur votre respiration, c'est permettre à votre corps de mieux s'oxygéner, à vous muscles de se détendre, à vos tensions de se dissiper, à votre système intestinal et gastrique de se réguler, à vos réactions émotionnelles de de dissiper et/ou diminuer...

La #sophrologie avec la respiration et l'oxygénation font les 2 piliers essentiels dans cette régulation du PH. L'alimentation est le 3° pilier.


A méditer ;-)



© 2013 by Sophie COLAS. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now